Grands domaines d’activités

Nos actions touchent tous les niveaux du système de santé aussi bien au Tchad que dans la Région Afrique:

  • Au niveau central,  participer à la formulation des politiques nationales de santé,
  • Aux niveaux intermédiaire et périphérique,  apporter ses compétences pour la mise en place et  la gestion des services de santé ;
  • Au niveau des communautés : mobiliser les  communautés rurales et urbaines en vue de leur participation plus accrue à l’amélioration de leur état santé.

4.1. Gestion de système de Santé Unique (One Health)

Le CSSI développe et capitalise les expériences en matière de la couverture sanitaire, de la prestation de soins de qualité et de la bonne gouvernance des formations sanitaires y compris la gestion des médicaments. Il doit recourir aux compétences techniques de la région pour valoriser  son offre et combler le déficit du personnel technique qualifié dans les pays concernés.

4.2. Promotion de la santé des populations mobiles

Les besoins de santé des diverses catégories de population non sédentaire ne sont pas souvent couverts par l’actuel système de santé. Il s’agit des pêcheurs  migrants, des éleveurs nomades et des populations déplacées ou réfugiés…

Le CSSI va développer des stratégies mobiles avec une approche Intersectorielle. Dans ce cadre, un programme de santé nomade est formulé  pour le Tchad et d’autres pourront suivre.

4.3. Promotion de la santé communautaire

Le concept de santé communautaire ici regroupe :

  • Le bon fonctionnement des organes de représentation des populations au sein des  formations sanitaires. Il s’agit des Comités de santé (COSAN) et Comités de gestion (COGES) ;
  • Les actions de promotion de santé dans les milieux de vie : hygiène, assainissement, vaccination et lutte contre les épidémies…
  • Les mutuelles communautaires de santé…

Le CSSI est un agent ‘’dynamisateur’’ de diffusion de bonnes pratiques.

4.4.  Développement des activités de laboratoire et de diagnostic médical

Mise en place d’un laboratoire type santé publique pour accompagner la recherche et la formation ainsi que le diagnostic courant au profit du grand public.

4.5. Etudes et recherches opérationnelles

Sa fonction consiste à saisir les opportunités externes en matière de recherche dans les divers domaines de la santé mais aussi à formuler les thèmes de recherche à partir des problématiques de terrain dans le but de renforcer la qualité et l’efficacité des prestations du CSSI. Sa méthodologie consiste à mettre en place des recherches, à restituer et diffuser les conclusions des recherches, à expérimenter les résultats et à formuler des propositions de programmes/projets qui peuvent être mises en œuvre.

4.6. Développement de e-santé et promotion du e-One / m-One

Le plus souvent, la distance, l’accessibilité physique et la mobilité constituent un frein à l’amélioration de la santé des populations.

Le CSSI doit mettre en œuvre le e-health en mettant à contribution la téléphonie mobile. En effet, la télémédecine est définie comme l’utilisation de l’information médicale transmise par les médias interactifs électroniques aux fins de consultations médicales (Télé-consultation, télé-échographie, télé-radiologie, télé-expertise). L’objectif est d’améliorer les soins aux patients par le biais de consultation, de diagnostic et de traitement.